Les gens que j’aime

Publié: 22-01-2013 dans En savoir plus sur Juliette Pirouette...
Tags:

Ces âmes que l’on croise une fois dans sa vie et qui ne se détacheront jamais vraiment de la nôtre.

J’aime cette théorie selon laquelle nous croiserons au moins deux fois les personnes qui sont importantes dans nos vies. Elle se vérifie à chaque fois pour moi.

Cela concerne les « mauvaises » et les « bonnes » personnes. Ça rejoint la pensée Bouddhiste. Nous faisons tous partie d’un même océan, ce qui nous différencie sont les crêtes des vagues, parties d’un tout unique.

Je suis heureuse d’être entourée de ces âmes. Ces amis dont la présence est si importante que je périclite si j’en suis éloignée trop longtemps. Ces personnes qui ne sont pas forcément des amis mais avec qui je partage une complicité intense. Et enfin ces personnes que l’on perd de vue mais auxquelles on pense souvent en espérant qu’elles ont une belle vie.

J’ai la chance d’avoir ces âmes autour de moi. J’ai la chance d’avoir recroisé régulièrement leur chemin.

J’aime ce qui nous pousse à nous confier, à nous ouvrir, à créer ces moments intimes au cours desquels nous osons exposer nos sentiments, nos pensées, nos hontes, nos peurs. Je me nourris de ces instants-là. Ils me rendent heureuse, apaisée,  nostalgique parfois. Un lien naît de ces confidences et ce lien ne mourra jamais. Il pourra parfois se voir en filigrane, être si loin qu’on ne l’aperçoit que très faiblement, mais pour ma part, il ne s’efface jamais.

A vous mes âmes sœurs du passé, du présent et du futur, je vous aime.

Publicités
commentaires
  1. Anonymousse dit :

    émotion : c’est très juste !!! Merci pour cette pensée qui va éclairer ma journée

  2. Nioc dit :

    Périclite ? c’est comme chafoin ou ça n’a rien à voir ?

  3. Des personnes attachantes qui ont vraiment comptées.
    S’éloignant dans le firmament tel un vaisseau qui suit sa route vers d’autres horizons.
    Le destin fera toujours en sorte qu’elles se croiseront à nouveau car ces moments partagés sont comme la mousse de l’ancre du navire que l’on remonte après chaque escale, des bribes de notre long voyage… à jamais indélébiles.
    Elles peuvent nous faire ressentir à la fois joie et mélancolie.

    A ces âmes lointaines je ne vous ai jamais oublié.

    • Mesdames et Messieurs, Le chanteur de Siderurgy Himself qui commente!
      Merci mon Gilou pour ce joli texte… C’est exactement ça que ça m’a inspiré, tu as tout compris.
      Des bisous Moussaillon!

  4. prisK dit :

    everything (and everyone) happens for a reason…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s