Chronique écrite

Salut à toi, Louis Lingg and the bombs !

Salut à toi Patron anarchiste !

Salut à toi Adepte du Fist !

 

Je suis ravie de chroniquer sur vous. Groupe Punk anarchiste franco-anglais !

Vous êtes résolument anarchistes et punks.

 

ça tombe super bien parce que moi, en matière de punk, je touche ma bille !

J’ai commencé par les Beruriers Noirs. En fait, j’ai commencé par porter le t-shirt des Beruriers à l’âge de 11 ans… en cours d’EPS… au collège Pablo Picasso à Montesson.

Ma soeur avait décidé de me transformer en meuf cool, et croyez-moi, y’avait du boulot !

Plutot que de me taper un t-shirt Domyos basique, elle s’était dit que d’afficher mon appartenance à quelque mouvance musicale anarchiste serait du meilleur effet et ferait du bien à ma cote de popularité.

 

Mais vous savez… le t-shirt Domyos n’est pas une fin en soi. Il peut être un outil stratégique sournois. J’ai un pote qui met systématiquement un t-shirt Domyos à chaque premier rendez-vous. C’est son moyen à lui de voir si la nana va au delà des apparences.ça a tout de suite marché entre nous, j’avais justement mis ma culotte 2 secondes ce jour-là. Cette culotte qui se replit en 2 secondes.

S’en est suivi une relation que j’aime appeler le trekking de l’amour. On a exploré de jolis sentiers escarpés ensemble tout en prenant soin de la flore locale. Les ascensions étaient parfois longues et erreintantes mais une fois là-haut, c’était beau, nous avions le souffle court.

[voix de con] et même qu’une fois on a croisé une marmotte !!

 

Si on en revient à mon t-shirt des beruriers, du coup, j’avais presque la classe en cours d’athlétisme. Quoi de mieux qu’un t-shirt des Bérus pour aller avec mon joli pantalon à pressions latérales ? Tu sais, ce pantalon de sport que les garçons s’amusaient à dégraffer sur les filles. Sur les filles… sauf sur moi quoi…

Je creuvais d’envie qu’on me le fasse bien que je craignais également que cela soit fait alors que ma toison jambière hivernale était à son paroxysme… Du coup je portais des chaussettes de ski qui remontaient jusqu’aux genoux ! Pas folle la meuf ! En matière de séduction j’ai plus d’un tour dans mon sac !

Je suis quand même en droit de me demander, pourquoi on n’a jamais voulu me faire sauter la pression ??

Il est vrai que je souffrais à l’époque d’une atrophie sévère de la zone mammaire, mais je mettais tout en oeuvre pour séduire, lorsque sous mon polo blanc, l’on pouvait apercevoir mon soutien-gorge rouge… enfin… cette espèce de bandeau rouge qui cachait de la peau et deux tétons frêles mais douloureux car gorgés d’hormones adolescentes.

 

Mais aujourd’hui, je ne peux que remercier la vie et le Nutella de m’avoir donné un poitrail qui m’empêche de voir mes pieds.

 

Tout ça pour dire que le punk était déjà présent dans mon enfance. Et je vois que l’enfance est également présente dans votre punk. Je vais y revenir dans un instant…

 

Louis Lingg and the bombs, votre nom rend hommage à l’anarchiste du même nom. Une sorte de mentor anarchiste pour vous !

Par exemple, si Léo montait son groupe de punk, il s’appelerait Emile Louiss and the lollipops !

 

Pour votre culture G, cette culture du même nom que le point, Louis Lingg, s’est donné la mort dans le couloir de la mort. Le mot “mort” étant si présent me permet de faire la transition vers un anarchiste français infiltré dans le monde de la comptine, j’ai nommé Henri Death !

 

En faisant des recherches j’ai bien vu que Riton étant un de vos mentors. On ressent cette énergie enfantine, ce côté joueur et jovial, comme un chaton à trois pattes avide de découvrir le monde. Vos titres Am Stram Gram et La menteuse sont là pour appuyer mes dires.

Quel bel hommage à Dorothée, soit dit en passant !

Vous ne pouvez nier que derrière ces cannettes d’amsterdamer se cachent de grands enfants.

 

Alleeeeez, dites-le qu’en fait Louis Lingg n’est qu’une tribute à Henri Dès !

 

Il faut savoir qu’Henri Dès est un anarchiste qu’on ignore.

Il a lutté contre le système capitaliste toute sa vie et prouvera son rejet des conventions sociales lors de la création de sa propre maison de disque nommée Mary-Josée. Si, si, c’est hyper anarchiste d’appeler sa maison de disque Mary-Josée…

 

Un parallèle peut être fait avec votre carrière et votre ascension.

 

Dans son titre Bla bla blou, Henri fucking Dès, nous fait part de son rêve d’un pays différent, où les gens seraient un peu blablablou. Il dénonce. Il attaque. Il ose. [extrait]

 

Il va plus loin dans la critique de la société industrielle dans son titre “Camion ça fait prout”. Où il chante, je cite, “camion sur la route, camion ça fait prout prout prout”. Dénonçant ici l’accélération de la course à la consommation & à la productivité, les flux logistiques par voie routière et les conditions de travail difficiles des routiers de France.

 

Je salue au passage Michel, notre auditeur témoin, qui est routier et qui s’assure qu’on capte bien Radio Libertaire sur le 89.4 FM dans toute l’île-de-France. Du coup il fait des tours de périph’ dès minuit trente. Michel, on t’embrasse.

 

Ainsi Henri Dès vaut presque Louis Lingg en matière d’anarchisme.

 

Louis Lingg, allemand d’origine, sera accusé des meurtres de Haymarket Square en 1886. En effet, les ouvriers de Chicago se réunirent pour revendiquer la journée de travail de huit heures. Mais ce rassemblement se terminera dans un bain de sang, et Louis Lingg est accusé d’avoir lancé une bombe sur la police qui chargeait les manifestants.

 

Du coup, le sachant allemand et connaissant mon amour pour la culture germanique, je ne m’étonne pas de trouver quelques influences germaniques dans votre musique. Je ne parle pas ici de casque à pointe, hein…

 

Oui, parce que l’influence anglaise est hyper marquée, so obvious ! Sex pistols, the clash… Mais moi, je retrouve parfois l’influence des Pantalons Morts aka Die Toten Hosen, notamment dans votre reprise de Luv Luv Luv de Pansy Division. Un bon refrain tous en choeur, comme à la fête de la bière, moi je peux te dire que ça me requinque ! [extrait] Zehn kleine Jägermeister.

 

Puis-je aller jusqu’à dire que sur certains morceaux, on retrouve des sons electros et du coup j’y retrouve du Rammstein ? Ouiiii je peux le dire, c’est ma chronique !!

 

Louis Lingg and the bombs, merci d’être là, grâce à vous j’ai compris que bière et comptines n’étaient pas incompatibles, je vous laisse, j’ai une soirée latex & tagada chez Anne Sylvestre !


Plus d’infos sur nos amis Louis Lingg and the bombs : https://www.facebook.com/louislinggandthebombs

louissss

Publicités

Chronique écrite:

Former life, vous faites donc du rock alternatif, entre la pop, le punk et le néo métal, je reprends ici les dires de mes amis de la Grosse Radio parce que moi, j’ai du mal à étiqueter les styles musicaux.

 

Moi, personnellement, quand je vous ai écoutés pour la première fois, j’ai retrouvé du Skunk Anansie dans la voix, du Guano Apes pour l’énergie dégagée sur scène, et du Paradise Lost pour le côté mélodique. Rien à voir, donc, avec tous les groupes que j’ai vu cités dans les chroniques à votre sujet ! (Muse, Nickelback, Yvette Horner)

 

Nell est la leadeuse du groupe, c’est impressionnant de voir comment tu sais ce que tu veux mais que tu laisses egalement la place aux idées creatives des musiciens. C’est ça le management de demain les gars !!

Une femelle aux commandes !! Pas besoin de sortir ses têtons dans la rue au risque de les raper sur du crépis ! Le féminisme au sens noble du terme est là !

 

Former Life, je voulais parler de votre nom. Je pense que je vais en faire une habitude dans ma chronique, je vais traduire votre nom.

Bah oui ! Profitons du fait que je sois trilingue (français, allemand, anglais) et que j’ai quelques notions en arabe, qui ici ne nous servirons pas. Surtout que ces notions-là se limitent aux insultes que ma mère utilisait lorsque nous la poussions à bout, ma soeur et moi. Ce startagème était utilisé afin que nous ne puissions pas les comprendre, ni les répéter. Mais aujourd’hui, j’ai une vague idée du sens de Nahl’oumouc et Ya-atik Alla ‘n’al khalbek … d’ailleurs, message personnel à ma maman d’amour : Maman, quand tu insultes ma mère, bah … ça marche pas… tu comprends, c’est un sorte de paradoxe insultatoire !

 

Je m’égare … Former Life veut dire vie antérieure. Alors j’ai écouté la 1ere interview que vous aviez faite ici même sur Radio Libertaire et Nell tu disais que c’était plus vu dans le sens des choses vécues dans le passé.

Par exemple, moi, dans le passé, j’étais chef de projet logistique, j’ai 8 ans d’expérience professionnelle et une bonne capacité d’adaptation. Dans ma vie future, j’aimerais travailler dans le domaine culturel, voilà… oui, bah je profite du créneau pour me placer…

 

Si on revient à la traduction, moi je comprenais aussi que former life fait référence aux vies antérieures à celle que tu vis actuellement. Encore une super anecdote me concernant, quand je me rendis un jour chez une voyante qui me dit que dans ma vie antérieure, j’étais une jeune femme au bord de l’eau… une jeune femme au bord de l’eau… Wahoo quoi ! Elle m’a trop bluffée !! On ne saura jamais si cette jeune femme au bord de l’eau vivait au Cap d’Agde, mais il me semble que dans sa vision je n’étais pas entourée de vieux zizis tout bronzés.

 

Alors Former Life, lorsque j’ai eu envie (l’obligation par Palem) de vous découvrir, je suis allée glâner de l’info sur les Internets. Vous avez une sacré visibilité !

Vous êtes présents partout !!

 

Quand on tape Former Life sur google, on tombe sur votre page facebook en premier.

 

Par contre que ne voit-on pas un peu plus bas…?? votre Myspace...

Je voulais prendre 2 secondes pour vous dire : Ha Ha, ils ont un Myspace !!

Je me moque, mais votre Myspace est bien parce que très succinct. J’en ai connu des bordéliques du style skyblog et le votre va à l’essentiel, des titres à écouter, et pas seulement 3 pauvres titres comme souvent, et quelques photos histoire de vous situer visuellement parlant. Allez, je vous décerne quand même un bon point pour avoir su mettre correctement à contribution un outil désuet. Bravo !

 

Vous êtes également référencés sur la Grosse radio.com, mes potos que j’aime fort !

 

Mais pas de site Internet officiel ? le site formerlifemusic.com ne fonctionne plus ?

 

En effet, chers auditeurs, ne vous méprenez pas ! Le site internet The Former Life que Google vous propose ! ça n’est pas le site de nos Former life à nous. Sinon, tu fais comme moi, tu commences une chronique sur ce groupe Italien qui a le même nom, et du coup, t’arrives à la radio et tu t’attends à recevoir Andrea qui joue de l’orgue, Manuel qui fait des percus, et Carlito qui fait de la basse. Devant tant d’exotisme, je t’avoue que j’avais le sang chaud et le gnocchi en alerte !

 

Mais je suis pas mécontente de chroniquer sur les Former Life français. Qui font du rock, du vrai et qui m’ont l’air franchement bon délire. je pense ici à leur interprétation du thème de la série Buffy contre les vampires lors d’une soirée Halloween, ou encore l’ambiance qui se dégage des videos qu’ils ont mises en ligne, qui montrent que la jovialité est maitresse dans ce groupe.

J’aimerais aussi m’attarder sur le lieu de répétition, répéter entourés de chocapic et de canigou, ça pousse forcement à la créativité. Je fais référence ici à cette vidéo bien montée, comme toi Léo, désolée Palem, dans laquelle le groupe nous fait rentrer dans son intimité et nous parle de la composition de cet album qui sort maintenant bientot !

Quand je dis “bon délire”, je le pense !

Y’a qu’à écouter “Till the world ends” de Britney que vous avez reprise, ou encore Nell en acoustique qui a repris Paparazzi de Lady Gaga, j’trouve ça cool! … ça se fait souvent le reprises de ce genre:  Julien doré a repris Lolita d’Alizée, Travis a repris “baby one more time” de Britney. Comme quoi la musique peut tout sublimer et [Avec la voix de Maïté]  c’est toujours un plaisir de transformer de la soupe en velouté. Métaphore culinaire pour vous, Messieurs Dames.

Par contre, transformer un velouté en soupe n’est pas possible, la réciproque ne fonctionne pas. Souvenez-vous de Britney qui chantait I love Rock and roll… ça donnait ça [imitation Britney]

 

On est bien d’accord que c’est dégueulasse…

Après cette imitation magnifique qui m’a beaucoup demandé artistiquement parlant,

 

J’ai un challenge pour vous… si vous l’acceptez… J’ai une liste de chansons, et j’aimerais que vous réfléchissiez à une reprise rock, pour l’équipe des Rendez-vous Soniques, pour Radio Libertaire, pour… la France entière qui nous écoute !!

Il faut savoir que j’ai pris le temps d’étudier les paroles de chacune en purifiant mon esprit et en tentant d’en imaginer le potentiel rock. J’en ai encore des saignements… ça n’a pas été facile, mais je l’ai fait !

  • Everybody des Worlds Apart
  • Words de Boyzone
  • I’ve got a little something for you de MN8
  • Can’t touch this de Mc Hammer
  • Waterfalls de TLC
  • Say my name de Destiny’s child

 

Alors ?? Vous acceptez le challenge ? Laquelle choisissez-vous ? Je vous laisse la liste ici, pour réfléchir ! C’est un titre que l’on diffusera dans notre émission, pour sûr !

 

Vu cette osmose du groupe et ce talent, je suis certaine que vous serez capable de relever le défi avec brio !

 

Vous acceptez ?

Chers auditeurs, je crois que ma mission ici bas est terminée, je vous dis “Au boulot les gars!!”,  on réfléchit et on rend les copies d’ici Janvier 2015 ?


Plus d’infos sur nos amis Former Life : https://www.facebook.com/formerlife

PhotoGrid_1422629594673

Chronique écrite:

Salut à vous Antigone Project !

 

Figurez-vous que je rêvais de chroniquer sur vous. D’ailleurs, j’en ai vraiment rêvé. 2 fois même !

Le 1er rêve était totalement érotique à base de threesome, de savon d’Marseille et de poney.

L’autre était plutot académique, parce que je rêvais que ma chronique se déroulait comme un exposé qu’on faisait en primaire.

 

Tout naturellement je vais donc revenir sur le plus intéressant des deux. ça vous brule les p’tites lèvres de savoir, hein !

 

Et bien dans mon rêve, c’était comme un exposé que tu faisais devant la classe. Ceux où on découpait des images, des schémas et on les collait sur des chemises en papier cartonné colorées ?

En 6è, j’avais fait un exposé sur les Touaregs, c’te classsse ! Avec tout le background familial, j’peux te dire que j’étais incollable en Touaregs ! Même que mon papa m’avait même fait une photocopie couleur d’une photo de Touareg. J’avoue que je me la pétais avec la photocopie couleur.

 

Nan mais à l’époque, ça coutait cher les photocopies couleurs quand tu les faisais dans ta boite.

Par contre, niveau fourniturage de bureau, t’avais aucun problème à faire tes courses personnelles.

Mon père a d’ailleurs gagné le prix Callipage 1986. Il a tellement amassé de stylos, post-it, blocs notes, que dès que je vais chez mes parents, en partant, il me demande toujours si je veux pas un p’tit bloc note. Et ça fait 10 ans qu’il est à la retraite !

 

Alors, je digresse, je digresse, vous allez m’dire mais il est où le rapport avec Antigone Project ? Attends, j’y viens !

Dans ces nombreux travaux d’écolière, je retiens également une rédac’ sur Antigone que j’ai faite en 2nde.

Voilà ! Ayé ! Tu comprends tout l’intérêt de cette loooongue introduction (Y’a rien de sexuel, Fred, couché !)

 

Maintenant que je me suis un peu présentée, que je vous ai livré ici des choses intimes et profondes, je vais vous présenter chaque membre du groupe.

C’est important que vous sachiez qui se trouve dedans vos transistors, pour nos auditeurs, et derrière cette cage en fer, si vous êtes dans le studio avec la meute.

Fred Benmussa, le chanteur. El cantatooor.

Fred, tu viens d’avoir 33 ans, tu es chanteur mais pas que. (Q-U-E, je précise).

En effet, Frédéric, tu as une formation en anthropologie, spécialité anatomie féminine. C’est en 2011 que tu planches (à défaut de poutrer) sur ta thèse dont le sujet était “Nichons et glandes mammaires, si tu fais une coupe transversale, ça fait moins bander”.

Essayiste controversé, tu prends ta plume et ébranles l’opinion publique en 2002, dans tes essais “Onanisme & cloques aux doigts, mon combat contre le priapisme”. De nombreuses victimes de ces maux t’enverront leur soutien, car tu as vraisemblablement changé leurs vies.

Tu as également publié un bouquin éducatif pour les 6-8 ans, en 2013, intitulé “Mysoginie & 2nd degré expliqués à ma fille”…

Si l’on en croit ton profil facebook, et il faut toujours croire ce qu’Internet vous dit, tu es également Doctorant en neurosciences cognitives. … Wa-hoo quoi, le mec !

Pour nos rares auditeurs qui ignorent ce que sont les neurosciences cognitives, ce sont les sciences qui étudient les interactions du cerveau avec son environnement. Par exemple, Fred voit une photo de nichons, il bande. Voilà, ça c’est de la neuroscience cognitive. Et bah Fred il est doctorant en ça !

 

Nicolas Nonnotte, le lead guitarist. Nicolas nâquit à Besançon et passe une enfance calme. A l’école, il fait-fait toujours bien bien ses de-devoirs et à de bonnes no-notes… Désolée…

En 1984, Alors qu’il n’a que 3 ans, on lui prête une romance rapide avec Etienne Daho qui lui dédira son album “Nonotté- Nonotté” avec son fameux week-end à Rome.

Ce n’est pas à Rome mais à Athènes, autre ville du tiers-monde, que Nicolas passera quelques mois. Fils spirituel de Nana Mouskouri (pour les lunettes et la coupe de cheveux) et de Demis Roussos (pour le côté velu de la bête), Nicolas se forme aux rudiments anarchistes des locaux et étend son réseau libertaire à travers l’Europe.

Car oui ! Nicolas est un libertaire dans l’âme et tend à ce que chacun respecte l’autre, tout en mangeant des Kontosouvli !

C’est à l’automne 2014 que Nicolas fera la rencontre de Phteven un petit phien qui phangera pha vie et deviendra fon mentor.

 

Passons au bassiste !

 

Emmanuel Ventre, le bassiste, Manu, pour les intimes donc euh Manu, pour moi aussi!

Manu, comme tu ne m’as pas tout de suite acceptée comme amie sur FB, je me suis vue dans l’obligation de faire des recherches à la bibiothèque, sur ta vie, ton oeuvre. Ce que j’y ai trouvé est fort interessant….

Sache qu’en tapant ton nom sur google, on se rend compte que ta vie est pas-sion-nante. Tu es certes, le bassiste d’Antigone project depuis 2006 si je ne m’abuse, mais pas seulement !

Tu es de Romainville, 9.3. t’as vu frère!, vers la rue de la Republique et ça c’est déjà c’est palpitant !

Sur ta fiche mupiz.com, je vois que niveau disponibilité, tu es “relativement libre”.

Libertaire libertin donc qui assume entièrement ses positions décomplexées…. Toujours dans cette idée d’acceptation de soi, tu fondes, en 2002 l’association “les bras de bébé” et tu déclares à cette occasion “L’acceptation de soi passe par la reconnaissance de la longueur de sa bite non comme handicap mais comme bonheur à offrir au monde”. Une fois par an, à l’occasion de la fête des vidanges, les fidèles sont appelés à oindre ton Saint chibre. J’en profite pour faire un appel aux dons, car c’est aussi ça radio libertaire. Les bras de bébés acceptent tout tissus ou textiles industriels afin de se prémunir contre le froid de l’hiver et la standardisation des tailles de calbuts. Les bras de bébé ont pour partenaire officiel Labello. Labello, facile à étaler, vous en resterez bouche bée.

Et on finit les présentations par le meilleur des musiciens, le batteur ! J’ai une affection particulière pour les hommes qui tapent fort sur des peaux tendues… Raaaaaou….

[raclement gorge] Je vous présente donc Frédéric Monaco. Un batteur qui a du panache ! (Panache… Monaco…. c’est bon, tout le monde l’a ?). Tu as 43 ans et tu es donc la caution mature du groupe. Tu es en quelque sorte, le FILF du groupe. (Phteven n’est jamais loin…)

Batteur mais pas seulement puisque tu es caféologue de formation. Une formation Bac+4 acquise à l’école Georges Clooney de Savigny sur Orge. What else ?

What Else ?? Et bien, c’est à l’âge de 4 ans que devant ton poste de télévision qui contenait Michel Drucker le samedi soir, tu tombes litteralement amoureux du Cyclisme.

Tu appeleras d’ailleurs ta chienne Jeanie et ton fils Poupou, en hommage à Poulidor.

Parlons un peu plus de ta chienne Jeanie. [ton fortement enjoué] C’est un colley à poils longs à la robe zibeline et au caractère cocasse. On se souvient avec amusement de cette fois où tu la grondas parce qu’elle avait mangé des bouts de caca…Voilà voilà… [blanc gené]

 

En bref, Frédéric, les Internets me donnent énormément d’informations intéressantes à ton sujet, et j’ai choisi d’en retenir 3. Tu aimes le vélo, le café et les chiens et je pense que le monde doit savoir !

 

Voilà maintenant que les présentations sont faites, je peux rapidement parler de votre musique…

Ah ! Non, attendez, je voulais faire une dernière chose avant de parler de votre musique, c’est remercier Yann Landry qui nous a fait tous nous rencontrer, enfin moi vous rencontrer vous ! Palem mais aussi vous les Antigone Project !

Yann tient ce magnifique site La tête de l’artiste.com et fait des interviews, clips, reportages, captations de concert, d’expos… à la demande. Donc n’hésitez pas à aller sur son site latetedelartiste.com si vous voulez découvrir des nouvelles têtes, ou si vous voulez y montrer la votre !

 

[Voix de conne] Voilà donc rapidement je vais parler de votre musique, Rapidement, hein parce qu’on n’est pas vraiment là pour ça !!

Antigone project, personnellement j’aime vraiment votre musique. Sincèrement. Je vous ai vus sur scène au Gibus Café, Ludo, si tu écoutes, on t’embrasse. J’ai adoré !

Donc c’est un véritable plaisir de vous avoir là, sous la main… Vous faites de l’electro rock tellement sensuel…. mais tellement sensuel !! Je veux dire que dès que j’écoute un de vos morceaux, j’ai envie de courir nue dans la rosée, Lova Moore style !

Quand j’écoute The voyager ou Egolist, par exemple, ça me donne envie d’entamer des relations charnelles.

Dans les influences, je retrouve du Depeche mode, mais aussi du Paradise Lost (et oui je les ressors !! forcément, j’ai que 2 groupes de références !),dans l’album Lost.

 

Je ne peux que vous dire que j’aime la sensualité qui se dégage de vos morceaux. ça me fait un de ces effets !!!

Je sais pas dans quelle phase de mon cycle je suis mais faut que je regarde parce que ça devient dangereux je pourrais tomber enceinte à l’écoute de vos titres !

 

Du coup, je vous laisse, j’ai besoin de me rafraîchir les idées, je vais aller faire un bain de siège !


Plus d’infos sur nos amis Antigone Project   https://www.facebook.com/antigoneproject

PhotoGrid_1422629413304

 

Chronique écrite:

Rawdog

 

Vous êtes un duo, un gars, une fille. Vous êtes français et vous chantez en anglais.

Un peu comme Stone et Charden, pendant leur période Made In Normandie.

 

On a Mike (Michael) à la guitare&chant et Drey (Audrey) à la batterie&chant.

 

Rawdog, ça envoie de la guitare, les gars !! Mais… méfiez vous d’Audrey…

Parce qu’elle a beau avoir une jolie voix douce, quand tu vois l’energie qu’elle balance sur sa batterie, t’as pas envie qu’elle vienne taper sur ton bambou, mec !

 

Je profite de ce moment d’intimité pour te dire, Audrey, que ta jolie voix féminine ajoute une note de fraicheur dans toute cette grungitude. et toi Mike, bah euh… j’aime bien tes poils !

Bien. Donc on parle ici de grunge garage pop

Je suis toujours fascinée par tous les styles que l’on peut créer. Chaque groupe crée son style finalement.

 

Je vais vous donner une petite recette pour créer votre style de musique chez vous derrière vos transistors !

Il vous suffit donc de 3 éléments:

 

  • un style musical de base (ici, le grunge, mais ça peut être du rock, de l’electro, du boogie woogie… Monsieur Eddy, si tu m’écoutes… je t’aime…)
  • un lieu qui peut être public ou privé qui va donner une certaine sonorité à votre musique, une certaine empreinte musicale… (ici un garage, lieu également choisi par les garçons d’Hélène, pour faire leur repèt’, mais cela peut être un autre lieu comme un flunch, une cuisine ou des vestiaires…
  • Et enfin, il vous faut une onomatopée qui vous tient à coeur, ici *pop* qui n’est pas sans rappeler le son sourd de ma capsule le jour de ma première relation sexuelle…

Tout ça pour dire que si je faisais de la musique, je ferais certainement de la gavotte chiottes pocqu’on pourrait aisément raccourcir en Gav’chiottes poc.

 

Hiiii, j’suis contente j’ai créé mon style musical !

Si on en en revient à Rawdog,

Je voulais vous dire Michael et Audrey… I would like to say Mike & Drey,  que je trouve votre musique titillante des tétons, nan c’est vrai, moi, elle m’a prise toute entière dans la totalité de mon être !

Je me suis totalement abandonnée à l’écoute de vos titres, au bureau… nue… sur ma chaise en tissu qui pique… les seins tombants sur mon clavier appuyant irrémédiablement sur la touche espace…

 

[pause silence… ] oui, donc ça c’était tous les espaces…

 

Je vous ai écoutés pour la première fois il y a 2 semaines et j’en suis encore toute retournée…

Si je prends cette voix suave c’est pour rester dans le thème… faut quand même savoir ce que signifie RawDog in english !

Sous leurs airs de gentils artistes, ce sont de vrais coquinoux qui se cachent derrière tous ces poils, enfin je parle surtout pour Mike, je te connais pas encore assez Audrey !

 

Rawdog signifie faire du sesque à cru, sans protection, en open-foutrine. Autant vous dire que ça m’parle, j’adore tout c’qui est éclaboussures!

Le rawdog est d’ailleurs totalement opposé à la chanson Safe sex de notre ami Calogero, le bassiste de poche, dans laquelle il dit :

 

Si tu me vois rougir. Commencer à grandir, Dans la montée des sens, Je compte sur ta présence

 

C’est édifiant, la référence est criante :Il est clair qu’il nous parle de son zizi là non ?

 

Et puis il continue, cette petite catin ! en disant :

Il faut tenir le coup, Eviter les remous

 

Alors, là, il fait référence à un cas pratique. Tu sais, celui de quand tu fais l’amour en levrette alors que tu as beaucoup trop bu. Du coup, ça fait des bruits de gourde quand il te tape dedans, c’est franchement pas agréable, mais c’est rigolo… enfin… à ce qu’on m’a dit…

 

Bon, bref, vous avez saisi l’idée, Rawdog est un groupe de coquinoux bisexués qui fait du grunge rock chaussette garage. J’ai rajouté “chaussettes”, c’est mon cadeau pour vous. Je trouve que la chaussette ajoute au côté grunge tout en donnant de la douceur. Voilà. Je vous en prie !

 

En tous cas, votre album sort le 24 octobre, donc comme disait Alain Gillot Pétré, “Bon vent mes canards !!”

 


 

Plus d’infos sur nos amis Rawdog : http://raw-dog.bandcamp.com/

PhotoGrid_1422630016118

 

Comme vous le savez, je traine beaucoup sur les réseaux sociaux. Et un jour, j’ai tapé dans l’oeil de quelqu’un ! Si, si !

Mon grand-père employait cette belle expression poétique “Avoir un grain de sable dans l’oeil”, quand il voyait quelqu’un se gratter les fesses ou tout simplement retirer sa culotte de son sillon inter-fessier, discrètement, en public.

 

Je pense que ce jour-là, j’ai été le grain de sable deDans ma culotte. Je lui ai tapé dans l’oeil.

Oui, car voyez-vous, le site Dansmaculotte.fr m’a reconnue comme une de ses paires…

 

Tu ne comprends rien à ce que je dis, hein ?

C’est simple, Dans ma culotte est un site qui propose des accessoires en tissus, donc sains, à mettre dans ta culotte et made in France, s’il vous plait ! (c’est ici si tu veux voir de plus près!)

On parle ici de protège-slips réutilisables “les absorbettes”, de coupes menstruelles, et du “DeucheBag”. Jeu de mots tellement Pirouettesque, j’aime !

Le “DeucheBag” est un sac compact qui te permet d’emporter avec toi tes protections, et même de les stocker dans un compartiment imperméable. (pour un temps limité hein, on fait pas un concours !)

C’est plus glair… euh… plus clair ?

sac-1-3

Le contact est tout de suite passé, et, ni une, ni deux, Marie me proposait de m’envoyer quelque chose Dans Ma culotte.

Oui, je sais ce que vous pensez. Accepter quelque chose dans ma culotte, comme ça, sans même avoir échangé ne serait-ce qu’une poignée de mains. Cela ferait-il de moi, une fille facile et culottée ?

Pour sûr que je suis culottée (Si tu veux en savoir plus, c’est ici) ! Je ne veux pas prendre le risque d’attraper froid. Et vous savez, les escalopes congelées n’ont que très peu de succès… Les cordons bleus à la limite… Mais la panure n’a jamais été signe de bonne santé !

 

Quoiqu’il en soit, j’ai attendu impatiemment mon cadeau dans ma culotte. Gigotant d’impatience comme une petite fille avant d’aller au petit coin.

Je ne savais pas à quoi m’attendre. J’adore les surprises. Je n’étais pas encore allée sur le site dansmaculotte.fr.

Seul indice, Marie m’avait demandé si je préférais un accessoire aux motifs “Fraktal, Game Girl ou EmoTconne”.

Vous pensez bien, me kônasssant, que j’ai choisi “EmoTconne”.

 

Le facteur est passé !

Bien le bonjour Monsieur le facteur !

Je suis, comme qui dirait, impatiente de recevoir ce colis dans ma culotte. Je n’attendais que vous pour me le livrer !

Me voici avec l’enveloppe en main.

Je l’ouvre…

 

Je suis soufflée par tant de couleurs et de motifs !

Je viens de recevoir une “absorbette” emballée dans son flyer. Oui parce que l’on peut être absorbette et totalement tendance !

S-emo

L’absorbette est pourvu de pression, ce qui te permet de la fixer dans le fond de ta culotte, en la maintenant bien comme Indiana Jones se maintient à son échelle de corde.

Le système rappelle celui d’un body. Bon alors, j’avoue que j’ai un mauvais souvenir des bodys que je portais quand j’étais ado. Oui, car c’était aussi à la mode quand j’avais 12 ans. J’aimais pô bien le côté “Je vais clipper quelque chose dans un endroit où y’a souvent des trucs qui dépassent” (Ok, j’aurais p’têt dû mettre une culotte mais on m’avait pô dit…)

 

Côté face, de jolis motifs. A positionner contre ta chatoune. Le cuir contre le maillot. Une sorte d’hommage aux rugbymen.

En admirant mon absorbette, je la retourne (Thérèse), et vois sur son étiquette la taille S.

C’est bien la première fois qu’on m’envoie un accessoire de taille S. Pour les petites chatounes délicates et juvéniles, me dis-je ?

Merci Dans ma culotte, tu as tout de suite cerné mon intimité ! J’aurais été vexée de recevoir une taille L…

Mais que nenni ! (Enfin, si, si, j’ai une chatoune joviale et de taille normale, là n’est pas la question).

Que nenni, dis-je ! Le système de taille dépend de son utilisaFion.

 

En effet, la taille S, “la discrète”, concerne un usage quotidien (bon, alors on est d’accord, tu la laves entre deux, ou tu en achètes d’autres pour alterner. On est pas là pour jouer les cochonnettes qui se négligent.)

La taille M, “la culottée”, est faite pour les règles en journée, et/ou les petites fuites urinaires.

La taille L, “la galante”, concerne les règles abondantes, l’incontinence légère, et/ou les retours de couche.

Alors autant pour les deux premières, le nom m’évoque quelque chose, autant pour “la galante”, je vois pas bien… C’est une absorbette qui te dit : “ Allez-y, je n’en ferai rien !” ?

Ah bah, si ! Je l’ai ! Passe ton chemin, mon gars, c’est pas le moment ! Oui, allez-y, je n’en ferai définitivement rien !

notice

On est tous et toutes d’accord que les fuites urinaires, on les aimerait dans loooongtemps, mais n’oublions pas qu’à partir de 35 ans, 1 femme sur 3 souffre de fuites urinaires. Et oui, ma cane. Toi qui, quand tu ris, manque parfois d’un peu de retenue… Joli pied de nez à ton périnée !

Cela peut également être un beau cadeau d’anniversaire pour Mémé qui sera fashion, jusque dedans sa culotte.

Fashion, mais pas seulement ! C’est écologique à fond !

Moi qui suis passée depuis plus de 6 mois à la coupe menstruelle, je suis ravie à l’idée de régler en toute écologie.

Faites pas la grimace mes canards. C’est pas crabeurk, c’est juste naturel. Et puis on essaie d’être glam même dans ces moments-là.

Ma cup est mauve. Mon absorbette est multicolore. Elles sont ravies de pouvoir travailler ensemble. Un vrai travail d’équipe !

Moi, perso, je suis comblée, je suis trop accessoirisée d’l’intimité !!

Pour l’entretien, c’est simple, si c’est trop le carnage, tu la prélaves au savon de Marseille avec des vrais bouts de cigales dedans. Si tu règles ou fuites relativement propre, hop, direct à la machine, avec les doudous aux crottes de nez de ton fils et les caleçons collés de ton mari.

Oui bah y’a pas que nous qui fabriquons des choses pas glops !

En attendant, équipée comme je le suis, je vous avoue que j’ai hâte de régler…

dialogueJ’ai eu l’immense honneur d’être conviée à ce spectacle par Valentin Martinie himself. Comment ?? Tu ne sais pas qui c’est ??

Valentin Martinie est le metteur en scène et l’interprète, accompagné de Florian Spitzer, de ce joli spectacle Dialogue à fables.

Comment définir Dialogue à fables… C’est un spectacle entre le stand up (On a de l’interaction avec le public, si, si !) et la pièce de théâtre classique (on sent bien la grâce du théatreux dans ces comédiens!).

Valentin et Florian joutent sec ! Sur scène, et tour à tour, ils s’affrontent en déclamant des fables ! Un jeu installé entre eux, où chacun cherche à avoir le dernier mot, le dernier pied.

On alterne entre boutades lolifiantes et émotions subtiles.

Les fables, on les connait ! Disons qu’on en connait peu finalement, mais ça nous parle. On oublie aussi qu’il existe des fables modernes et qu’elles sont souvent toutes intemporelles et donc transposables à notre société actuelle.

Ce spectacle m’a donné envie de m’acheter le dernier opus de Mister Jean de la Fontaine, Ionesco ou Mister Anouilh pour les découvrir toutes !

Lire une fable c’est bien. Mais se les faire conter par Sieurs Valentin et Florian, quelle régalade !!

Dialogue à fables est subtilement construit et utilise l’essence des fables à l’avantage des comédiens et de leurs propos. Je peux te dire qu’ils ont dû en bouffer des Annabacs pour construire ce spectacle !

Ce spectacle original te permet de rire de Booba, tout en te cultivant, un exploit que seuls Valentin et Florian ont su accomplir !

J’en profite pour faire ma déclaration façon Sanson (Véronique, hein, pas le pote â Dâlilâ.)  à Florian lorsqu’il nous a raconté la fable La fille et le loup. Un silence s’est installé dans la salle, comme un doux brouillard enveloppant, nous étions pendus à ses lèvres. Je suis littéralement tombée amoureuse de cette fable. Magnifiquement racontée par Florian. Ses pauses savamment dosées, sa respiration, son regard. Du bonheur, merci pour cette découverte !

Pour te donner un exemple parlant, cher lecteur/se… Père Castor, à côté, a le charisme d’une motte de terre.

Florian, raconte-nous une histoire !

Du coup, afin de ne pas relancer la joute et attiser la jalousie, je salue le talent de Valentin, son piquant, son aisance et ses vannes bien placées. La scène lui va bien, et l’on sent le bonheur qu’il a de nous faire découvrir ce joli spectacle. Je ne boude pas non plus mon plaisir en admirant ses mollets moulés dans un collant… Si, si, ça vaut le déplacement !

Valentin, je te remercie donc de m’avoir fait découvrir votre spectacle. J’y ai passé un agréable moment plein de poésie.

J’attends toujours que tu me récites Le wombat et le buisson. J’y tiens. Je te jette même un gant au visage !!

Ils jouent à la Comédie Saint Michel les jeudis à 21h30 et les samedis à 20h, résa ici.

95 bd Saint Michel

Ce théâtre, que je ne connaissais pas, propose des comédies pour adultes mais également moult spectacles pour enfants, Bon plan donc !

La fille et le loup

Une fille tomba amoureuse d’un loup
Qu’un montreur d’animaux exhibait sur la place,
Le jour de sa noce, au village.
Il était fier et sombre et de mauvaise grâce,
Il faisait quelques tours navrants,
Ne semblant pas sentir les coups.
Voir un loup enchaîné redonne du courage
Au cœur mou des petites gens :
Dans le cortège, on s’amusait beaucoup.
Les lourds garçons d’honneur lui faisaient des grimaces,
Chacun rivalisait de bons mots et d’audaces ;
La mariée ne disait rien.
C’était un triste mariage,
Elle était belle, pure et sage,
Elle épousait un jeune richard du village,
Mal formé – avec la bénédiction des siens.
C’est le sort des filles sans bien.

Pendant que l’homme, fouet en main,
L’obligeait à faire sa danse,
Le regard du loup et le sien,
Se croisèrent dans le silence…
Ayant jeté sa maigre obole au bohémien
La noce l’entraîna vers les réjouissances
Interminables du festin,
Le principal de la cérémonie, en France.
Elle fut déflorée à la fin du repas.
Mais, pendant la nuit, laissant là
Le mari qui ronflait après le sacrifice,
Insoucieuse du sang qui coulait sur ses cuisses ;
Elle alla jusqu’à la roulotte endormie,
Ouvrit au loup et le suivit dans la forêt
Pour y devenir son amie…

Le lendemain le scandale éclatait.
Les paysans armés partirent en battue.
On retrouva la fille demi-nue
Qui dormait près du loup. On les prit tous les deux.
Le loup fut égorgé et la fille jugée.
Quand on lui demanda ce qui l’avait poussée
A bafouer ainsi les Dieux ;
Les regardant bien dans les yeux,
Son mari haut comme trois pommes,
Le curé bedonnant, le juge fielleux,
Les paysans niais et communs,
Elle le leur dit : « J’aime les hommes,
Et seul le loup en était un. »

Jean Anouilh

Ayé ! Le froid de l’hiver est bien là, ça fait maintenant une semaine que je prépare moult saloperies de Noël à forte teneur en cannelle et autres acides gras poly-insaturés. (ceux qui disent « merci » sur tes fesses.)

Noël est inspirant en matière d’article. J’en fait un chaque année. De toutes façons, tout m’inspire. Je suis comme cette comédienne aux yeux globuleux qu’est Mélanie Laurent.

Afin que vos fêtes de fin d’année soient une réussite totale, voici quelques « faut-pas » à prendre en compte.

Faut pas décorer votre sapin de manière totalement anarchique

Quand je dis ça, je ne parle pas de décorer votre sapin avec des canettes d’Amsterdam vides, des épingles à nourrice et de l’urine de clébard.

Non ! Je parle du fait d’y mettre des décorations violant tout à fait le code couleur de Noël. Ces décorations d’un rose fuchsia, d’un bleu électrique et autre vert fluo. Si vous pouviez également éviter d’utiliser les filaments dégueulasses que l’on balance négligemment sur le sapin, lui donnant l’air de couler comme un vieux chibre en perdition, ça me ferait plaisir dans mon cœur. Vous savez que chaque fois que vous décorez votre sapin de cette manière, un lutin se fait empaler l’anu sur un bois de renne. A bon entendeur…

A ce niveau-là, autant chier dans la hotte du Père-Noël...

A ce niveau-là, autant chier dans la hotte du Père-Noël…

Faut pas commencer l’apéro de Noël au Champagne (ou au mousseux, pour les plus pauvres – blague caution UMP)

Certes, lorsque votre hôte vous le propose, vous voyez bien que ça claque des iep, mais ne vous méprenez pas, ceci est un leurre ! En effet, investir dans le Champagne dès l’apéro permet à votre hôte de rentrer dans ces frais. Le Champagne vous remplit de gaz qui occuperont une bonne partie de votre estomac, et plus tard, pour le plus grand plaisir de votre compagnon(ne), vos intestins. Cette technique permet ainsi de vous faire consommer moins de foie gras, de chapon ou autre dindasse fourrée. Votre hôte se frotte déjà les mains en pensant à tous ces restes qu’il va pouvoir manger toute la semaine.

Soyez intelligents, faites une contrepropal en disant « Meuuuuh Renéééééé, on garde le Champagne pour le dessert ! » Bouyah, René.

Ne vous faites pas prendre... enfin... si c'est Léo qui propose, vous seriez bête de ne pas vous laissez prendre.

Ne vous faites pas prendre… enfin… si c’est Léo qui propose, vous seriez bête de ne pas vous laissez prendre.

Faut pas déconner avec la playlist

On a dit « Noël » mais faut pas aller trop loin dans le délire. Nan parce que bizarrement les chansons de Noël te foutent un de ces cafards !! Mon expérience musicale de Noël est particulière puisque mon papa finissait toujours par mettre des chants de Noël à la flûte de pan, ou encore, des musiques militaires allemandes… Ce qui n’a rien de festif… enfin… tout dépend où tu te situes… Si j’étais né en 17 à Leidenstadt…!

Du coup, maintenant, il s’est calmé, il ne passe plus que des chants de Noël… en allemand…

Pour un pur moment de plaisir, je vous invite à cliquer sur cet article, vous découvrirez ma putain de magie de Noël !

pan2

Faut pas se décider à acheter des huîtres

Surtout, il ne faut pas les ouvrir alors qu’on ne l’a jamais fait avant. Les huitres, en elles-même, ne sont déjà pas très ragoutantes, mais avec du sang dedans, ça ressemble vite à une mauvaise bronchite…

Quel intérêt de manger dans une coquille impossible à ouvrir, quelque chose que tu produis déjà en circuit fermé pendant une bonne partie de l’hiver ? Oui, alors, j’en conviens, c’est quand même vachement mieux présenté que dans un vulgaire Kleenex, mais y’a pas de quoi s’extasier non plus.

Sachez que vous n’avez rien inventé, car l’Institut Pasteur récoltait, jusqu’en 1980, les crottes de nez d’enfants afin de réaliser des vaccins. Paye ton vaccin aux crottes de nez !

Imaginez un peu la table des laborantins de l’Institut Pasteur…

– Wahoo Michel, on t’en a déposé plein !!

– Ah non, ça c’est mon goûter…

Elles sont si mignonnes... Pourquoi vouloir les manger ?

Elles sont si mignonnes…
Pourquoi vouloir les manger ?

Faut pas aller à la messe de minuit

Certes, le côté traditionnel peut être sympathique. Moi j’aimais bien y retrouver mon amie Coquignol (qui, comme moi, ne se rendait à la messe que le soir de Noël tous les 10 ans.). Mais une hostie toute sèche ne remplacera jamais le chapon de Maman… Maman qui s’était crevée la croupe toute la semaine pour préparer le repas du Sacro-Saint 24 au soir, et qui pestait dans la cuisine quand elle apprenait qu’on allait à la messe alors que tout était chaud et prêt à être servi. Oui… parce que la messe de minuit a lieu à 21 heures. Habile !

nom

 

Faut pas se dire qu’on s’habille bien pour le dîner

Le concept parait sympa et original. S’habiller bien chez soi, quelle drôle d’idée !

Mais au moment où vous ouvrez la porte de votre armoire, la tension monte. Rien à vous mettre de joli et festif (le latex ne rentre pas dans cette catégorie…). N’oubliez pas, non plus, qu’on est en hiver et qu’on a commencé à gonfler comme Loana après Loft Story. Rendons-nous à l’évidence… On ressemble au goitre de Giscard… Pour peu que vous soyez dans la mauvaise période de votre cycle monstruel, vous avez limite envie de tout foutre en l’air, de défoncer votre armoire, de fout’ le feu à votre putain d’appartement et d’annuler cette fête de merde !!!

Oui, je suis une fille sensible.

Ugly-Christmas-Sweater-1st

Faut pas vouloir décorer le sapin à plusieurs

Croyez moi. C’est là que vous relativisez les réunions projets du boulot et que vous vous rendez compte que travailler avec des trous du cul est plus simple que de décorer votre sapin en famille.

Nan parce que y’a deux écoles (au moins), sur les étapes de décorations du sapin… si, mais, faut d’abord mettre la guirlande électrique… mais laquelle ? La rouge, la blanche ? La multicolore ?? (ERREUUUUUR, on a dit, pas de multicolorisme pour Noël !!)

Puis après, on met les guirlandes normale ? Ou les guirlandes de perles ?

Ah, merde !! On n’a pas choisi les couleurs du sapin cette année ? Doré ? Argenté ? Rouge ? Vert ? Les 4 ?

Nan, pas les 4… j’aime pas trop le doré… ça me rappelle le salon de Ourida en Tunisie qui avait des dorures partout. Surtout sur ses fauteuils du salon. Tu sais, ces genre de fauteuils Louis XVI en bois et en tenture ! Le bois était doré, et la tenture était recouverte de plastique… oui, de plastique… en Tunisie… là où il fait 35 degrés ! Quand tu t’asseyais dessus, soit, tu glissais à cause de la transpiration, soit, au moment de te lever, t’y laissais la peau de tes cuisses… Schlaaaaak !

Du coup, la décoration du sapin commence toujours à plusieurs et bien, et se finit toujours tout seul et venère sa race.

Pour peu que le sapin ait décidé de se suicider lâchement en se laissant choir, en pétant au passage, ces si jolies boules soufflées à la bouche, moulées à la souche et bourrées à la mouche, achetées au marché de Noël de Strasbourg l’année précédente.

Fauteuil baroque tunisien...

Fauteuil baroque tunisien…


 

Ces points sont essentiels pour passer de bonnes fêtes !

Croyez-moi, vous préférerez éviter les faux-pas en suivant mes faut-pas.

Ho Ho Ho à vous, mothafuckaaaaz !