Articles Tagués ‘bus’

J’aimerais immortaliser cette missive envoyée à la RATP, ce jour.

Parce qu’on ne prend plus le temps de s’écrire dans cette société où tout va trop vite, comme un Orly Bus…

oRLY BUS

Bonjour RATP,

j’aimerais commencer ce petit mot par un fait. J’ai toujours admiré les conducteurs de bus.
Vraiment. Ils doivent tourner en rond toute la journée comme des hamsters dans une roue et doivent également subir les haleines des usagers qui portent souvent très bien leurs noms. Vraiment. J’ai toujours eu même parfois un peu de peine en
entendant par-ci par-là des histoires d’agression de chauffeur.

Je veux juste te conter, RATP, ce qu’il vient de m’arriver. C’est assez cocasse et quelque peu chafouinisant.

Je suis allée faire une échographie parce que je souffre, entre autres, d’une colite, (sorte d’amalgame de prouts) ce qui est loin de faire de moi une chieuse, vu que, justement, je suis constipée…
J’étais vers la rue du Bac.

Je sors mon téléphone intelligent et me rends sur l’appli RATP. Parce qu’elle est mon amie.
Elle me dit, prends le bus 68 qui t’amenera à Denfert et de Denfert, prends le Orly Bus et descend à Glacière-Tolbiac.

Qu’est-ce que je fais donc ? Je fais tout comme l’appli me dit.

Me voilà dans l’Orly bus entourée d’une grosse italienne qui a trop de dents et de son mari, qui faisait 1/4 de sa surface.

animation-de-MegaConnard

Mon arrêt est annoncé dans le bus avec une jolie voix suave « Nous arrivons à proximité de l’arret Glaciere Tolbiac ».
J’en suis fort heureuse. J’appuie donc sur le bouton arrêt demandé.
Mais là, surprise, le bus continue à rouler et ne marque pas l’arrêt.
Je lui cris « Monsieur, s’il vous plait, pourriez-vous m’ouvrir la porte ? », croyant qu’il n’avait pas vu que je « demandais l’arrêt ».

Monsieur fait mine de ne pas entendre.
Je répète ma demande.
Et là, le Monsieur me dit « C’est un bus qui va à l’aéroport!! ».

Je lui explique que l’arrêt vient d’être annoncé pourtant, et que je voudrais descendre, comme l’appli m’a dit.

Et là, il me dit « oui, mais l’arrêt c’est juste pour les gens qui veulent monter, pas pour la descente!! ».

(Mais alors, me direz-vous, pourquoi annonce-t-on un arrêt dedans le bus si les personnes dedans le bus ne peuvent pas aller dehors le bus ? J’en sais foutre rien…)

Il était très agacé.
Moi j’étais interloquée (je n’ai pas reçu de ballon de Handball dans la tronche, mais j’etais pas loin… ça, c’est si tu regardes Hero Corp, sinon tu vas pas capter la référence, RATP).

Je m’approche de lui et lui demande un peu exténuée (par toutes ces douleurs liées aux prouts qui sont emprisonnés dans mon intérieur depuis 2 semaines, ainsi que mes reflux gastriques qui justifient que la semaine prochaine je passe sur le billard, mais ça tu t’en fous, RATP, et tu as bien raison.)
Je lui demande donc « Pouvez-vous svp me laisser descendre? Je ne savais pas… »

Ce qui est vrai ! C’est l’appli RATP la fautive et je m’en prends plein la gueule.
Il continue à avancer, puis s’arrête enfin en me gueulant dessus comme un mal baisé (si, si, RATP, j’en ai déjà croisé des mal-baisés et ils criaient tout pareil).
« Ouai euh vous montez dans ce bus, vous vous dites pas que ça fait cher le trajet 7€50?? »
« Bah non, puisque mon pass navigo est passé sans problème, je n’ai pas entendu parler d’un billet à 7€50 »

Plus qu'un billet de Denfert... un billet pour l'Enfer !

Plus qu’un billet de Denfert… un billet pour l’Enfer !

« ouai euh, moi j’m’en fous, c’est pas moi qui paiera 70€ d’amende!! »

J’ai pensé très fort : « Bah moi non plus, Michel! et puis on dit c’est pas moi qui paierais, connard ! », mais je n’ai rien dit.

Je suis descendue en lui disant que je ne savais pas, vraiment, que j’étais désolée et que je ne le referais plus mais qu’il fallait qu’il avance dans la vie, qu’il tourne la page, qu’il passe à autre chose…

Michel Connard a continué à gueuler tout seul tandis que je m’éloignais en le traitant gentiment de « gros con », si mes souvenirs sont exacts.

Alors RATP, s’il te plait, avec toutes les amendes à 70 balles que tu fais payer,
fais-moi plaisir.
Revois ton appli smartphone et…

Paie une catin pour s’occuper de Michel Connard et lui vider les gonades, avant que je le lui fasse à l’opinel.

Merci. Bisous.

Et avec celle-là, tu auras le tétanos en cadeau. ça m'fait plaisir. Me remercie pas.

Et avec celle-là, tu auras le tétanos en cadeau.
ça m’fait plaisir. Me remercie pas.

Publicités