Articles Tagués ‘Ste Anne’

≠FAUVE est un  collectif de … ouai en fait, ≠FAUVE, what is it ?

C’est à la base un groupe de djeuns qui s’expriment musicalement sur des mélodies mélancoliques et rythmées, puis c’est carrément devenu un concept en lui-même. En effet, plusieurs personnes les ont, par la suite, rejoints pour décliner le concept, l’idée ≠FAUVE, sur d’autres supports.

Ce collectif s’exprime via moult media mais celui qui me touche le plus est celui de la musique.

Comme ils le disent sur leur site « ≠FAUVE, c’est qui veut », donc toute personne se sentant proche de ce concept peut aisément partager photos, dessins, notes, textes, collages et autres sculptures en pâte à modeler ! Si, si, j’te jure, tu peux, si tu veux !

≠FAUVE est un CORP, c’est comme cela qu’ils se définissent.

Moi, ≠FAUVE, ça me fait remonter plein de souvenirs.

Des souvenirs liés à des périodes heureuses de ma vie d’étudiante. Des périodes heureuses parce que je découvrais plein de choses, je goutais à la vie d’adulte, aux sorties, aux rencontres, aux concerts, à l’alcool, à l’amour !

Des souvenirs amers et doux liés à toutes ces expériences, ces sorties. La découverte des réalités de la vie active, du manque de valeurs de certaines personnes, de la saleté des rues parisiennes, de la débauche, des gueules de bois.

Leur musique ne laisse pourtant aucun goût amer mais plutôt un sentiment de fierté d’avoir réussi à se construire, à coller à ses propres valeurs et à garder le cap même si on ne sait jamais à quoi on est destiné.

Je reste toujours quelques minutes dans le silence après l’écoute d’un de leur morceau comme si le silence faisait partie de la mélodie. Le silence est une bonne conclusion à toutes les émotions que ≠FAUVE suscite en moi. Comme pour marquer le respect, je me tais et ferme les yeux.

≠FAUVE a, sans aucun doute, un effet sur le rythme cardiaque. Chaque mélodie va crescendo en maîtrisant totalement la montée des émotions par ce phrasé, cette voix posée et tellement expressive.

L’instrumentale est toujours travaillée. Magnifique.

Dans Ste Anne, tant d’émotions. Tant de questions que l’on s’est tous posées. La dérive de la dépression. L’impression de n’appartenir à rien. La lutte intérieure pour ne pas être un mouton. Sentir la pression monter. Vouloir exploser, vouloir mourir ! Sans le vouloir, les autres sont un combat permanent.

Faire remonter autant d’émotions puis réussir à refermer ces chapitres digérés depuis longtemps, sans douleur, c’est le pouvoir de ≠FAUVE.

Les écouter c’est ne pas oublier les dérives du quotidien, mais c’est également panser ses plaies.

Merci ≠FAUVE. Merci pour les battements de mon cœur.

http://fauvecorp.com/submit

nuits fauves

Publicités